PDPC – Lancement des travaux de réhabilitation des pistes rurales

M. Lungungu Alain, Coordonnateur National de la CFEF, lors de son allocution

M. Lungungu Alain, Coordonnateur National de la CFEF, lors de son allocution

Le mardi 27 septembre 2016, à Kikulukuta dans le territoire de Madimba, les travaux de réhabilitation de 542,27 kilomètres des pistes rurales dans les 6 pôles du PDPC dans le Kongo Central, dans le cadre du Projet de Développement du Pôle de Croissance Ouest (PDPC), ont démarré par une cérémonie officielle, présidée par M. le Vice-Gouverneur de la province du Kongo Central, Atou Matubuana. Prenant la parole à cette occasion, M. Alain Lungungu, Coordonnateur National de la Cellule d’Exécution des Financements en Faveur des Etats Fragiles (CFEF), a précisé que l’objectif de ces travaux est de désenclaver les zones production afin de les connecter aux centres de consommation ou de transformation. En effet, il a été constaté que plusieurs contrées de la province à vocation agricole du Kongo Central produisent des denrées qui n’atteignent pas les consommateurs faute de routes et donc de moyens d’évacuation.

Pour réaliser cette mission, 18 entreprises et structures spécialisées ont été sélectionnées pour réhabiliter 22 axes routiers dans les pôles d’Inkisi, Mbanza-Ngungu, Kimpese, Boma, Lukula et Tshela. Dans cet ensemble figurent trois axes routiers pour le désenclavement des stations de l’Institut National pour l’Etude et la Recherche Agronomiques (INERA) à Mvuazi, Gimbi et Kondo, chargées de la production du matériel végétal destiné à alimenter la chaîne semencière.

La cérémonie officielle concernait les travaux du tronçon Kikulukuta-Kimwisi. « A ce jour, il faut 11 heures 18 minutes de motos pour parcourir ce tronçon long de 35,128 kilomètres à une vitesse moyenne de 3,3 kilomètres par heures. La réhabilitation de ce tronçon permettra donc de relever le défi d’évacuer les produits agricoles en grandes quantités et sans rupture vers les centres de consommation dans un délai acceptable » a déclaré M. Lungungu, dans son mot de circonstance. Il revient donc à l’entreprise HUA HENG International, recruté au terme d’un processus compétitif de passation des marchés, de rendre carrossable cette route qui relie la localité de Kikulukuta à celle de Kimwisi, dans le délai contractuel de 5 mois. Le contrôle des travaux sera assuré sous la responsabilité de la Direction des Voies de Desserte Agricole, qui devra former des acteurs locaux en méthode HIMO pour pérenniser les infrastructures.

Quelques officiels invités à la cérémonie

Quelques officiels invités à la cérémonie

M. le Coordonnateur National de la CFEF a rappelé aux autres attributaires des travaux que la praticabilité des tronçons est intimement liée à la qualité technique des travaux qu’ils sont astreints de réaliser conformément aux contrats signés ; d’où l’appel à un professionnalisme sans faille et au respect des dispositions desdits contrat. Aux entreprises nationales, avez un défi majeur a été lancé : celui de mériter davantage la confiance du Gouvernement, à travers la réalisation des ouvrages selon les règles de l’art dans cet environnement marqué par la concurrence étrangère. « Les institutions de la province du Kongo ainsi que sa population ont exprimé une patience légitime que vous n’avez, alors, aucun droit de décevoir ».

Pour sa part, M. le Vice-Gouverneur du Kongo Central, Atou MATUBUANA, a salué l’aboutissement heureux d’un long processus, c’est-à-dire du lancement des appels d’offre par la CFEF, à la signature des contrats en date du 29 juillet dernier à Matadi, en passant par la sélection des entreprises. Une opportunité pour remercier et féliciter la CFEF pour la promptitude afin que les attributaires démarrent effectivement les travaux de réhabilitation de ces routes, car la saison des pluies pointe déjà à l’horizon. Le numéro 2 du Kongo Central a reconnu que « l’investissement consenti en matière de réhabilitation des routes et des ouvrages d’art est très important et nécessite du sérieux de la part non seulement des attributaires, par le respect des cahiers de charge convenus avec la CFEF, mais aussi de la part des autorités locales et de la population bénéficiaire en vue du maintien de ces infrastructures après leur réhabilitation ».

Discours de SE M. Atou Matubuana, Vice Gouverneur du Kongo Central

Discours de SE M. Atou Matubuana, Vice Gouverneur du Kongo Central

Il a invité toutes les forces vives, ONG locales, organisations paysannes, société civile et les confessions religieuses dans les six pôles de veiller à la bonne exécution des travaux par les attributaires afin de garantir leur qualité pour le bien-être des populations bénéficiaires afin de lever les goulots d’étranglement à la promotion de la production agricole, dont les plus évidents sont l’évacuation des produits agricoles, leur transformation et leur commercialisation.

« Je vous invite donc à soutenir les efforts de l’Etat et de différents projets bi et multilatéraux dans la réhabilitation et l’entretien des routes de desserte agricole en état de praticabilité, ainsi que la protection d’autres infrastructures rurales (marchés, entrepôts, puits d’eau) sans oublier l’organisation des coopératives de production et de vente ».

Au nom des attributaires des travaux du pôle d’Inkisi, M. l’Abbé Thomas MBEMBO du Diocèse d’Inkisi, a reconnu le travail à réaliser n’est pas une tâche facile au regard de la dégradation très avancée des routes et de l’imminence de la période des pluies. Pour lui, ces paramètres risquent d’entamer la qualité du travail et de perturber le respect du chronogramme des travaux. Et de terminer par souhaiter une meilleure collaboration entre différents acteurs et surtout de la population bénéficiaire en vue de la pérennisation du Projet.

premier-coup-de-pioche-par-se-m-le-vice-gouverneur-du-kongo-central

Premier coup de pioche par SE M. le Vice-Gouverneur du Kongo Central

A l’issue de toutes ces allocutions, M. Matubuana a donné le premier coup de pioche de lancement des travaux en présence des ministres provinciaux ayant en charge l’Agriculture et les Travaux publics, des députés nationaux et provinciaux, les notabilités du Territoire de Madimba conduites par l’Administrateur Faustin Kiyongo.

A titre de rappel, le PDPC est un projet du Gouvernement jouissant de l’assistance technique et financière de la Banque mondiale et mis en œuvre par la Cellule d’Exécution des Financements en Faveur des Etats Fragiles, CFEF en sigle, une structure sous tutelle du Ministère des Finances.

La première composante du PDPC « Développement des chaînes agricoles dans le Kongo Central » ambitionne d’accroitre les revenus de 50.000 ménages agricoles, dont 40 pourcent des femmes, à travers la livraison de biens publics sous formes d’infrastructures physiques et institutionnelles autour de trois filières agricoles dans la province du Kongo Central, à savoir: le manioc, l’huile de palme et le riz. Ceci permettra de stimuler la croissance, de générer des emplois et de faire reculer sensiblement la pauvreté dans les pôles ciblés.

L’étude de base effectuée avant le début des travaux présente les résultats suivants pour chaque axe concerné :

 
Pôle Axe Km Entreprise Moyen de transport Temps effectué Vitesse moyenne
BOMA RN1 Boma-Nsumba Boma 15,758 ECOM sprl Toyota Hilux 4h16 3,95
RN1 Numero-Kai Ndunda 24,234 ECOM sprl Yamaha DT 5h04 4,28
RN1 Tsumba-Kituti-Manzonzi 17,463 EGC Toyota Hilux 6h15 3,28
Réseau Station de Gimbi 6,100
63,555
KIMPESE
Dibu-Songa Lumweno
18,525
ALEYD CONSTRUCTION sprl
Toyota Hilux
5h43
3,28
Gombe Lutete – Ntimansi 32,72 ECCR DT 125 5h01 6,25
Rn1 Secteur – Vambanu 16,468 SOTEM Sprl DT 125, Toyota Hilux 2h28 6,29
Kolo – Antenne Station INERA Mvuazi 23,520
91,233     5h15 3,94 10,9
INKISI RN1 Kikulukuta – Kimwisi 35,128  HUA HENG DT 125 11h18 3,3
Mbuba – Kipako 14,677  Ets HYAKIN DT 125 5h06 3,74
Lemfu – Rivière Nsele 45,801 DIOCESE DE KISANTU DT 125 13h156 3,53
Kindona – Kongo 15,561  EXICO DT 125 5h15 3,94
Ntampa – Kinte 27,105  SEVEN J Corporation DT 125 7h51 2,89
Luila – Binanga 22,593  Ets HYAKIN DT 125, Toyota Hilux 10h32 2,21
  160,865     9h46 4,03 12
LUKULA RN12 Lukula – Mvuangu via Carrefour Hortense 40,569 KBN International DT chinois 6h55 5,88
Patu – Kingendi Tsiama via Kitsala 35,831 KBN International DT chinois 8h26 3,85
Nlemba Kisundu – Antenne INERA Kondo 8,100 1h40 5,4
  84,500    
TSHELA Tshela-Maduda 25,857 GROUBAN Nissan Navara, DT HJ 150 7h32 3,54
Ntombo Yanga – Nganda Nsundi -Nbuma 25,341 GROUPEMENT MAKAYA LEZI et PROCOM DT HJ 150, Pied 7h07 2,96
Tsanga Nord – Ndalu 39,358 SOTEM Sprl DT HJ 150 9h46 4,03
Tshela – Tsanga Nord 31,35 GROUPEMENT MAKAYA LEZI et PROCOM Nissan Navara, DT HJ 150 7h16 4,52
Loango – Dizi Nord 20,206 GESER Nissan Navara 6h21 3,03
  142,112    
    542,265  

Source : La CFEF

Discours de M le Coordonnateur National de la CFEF